Les CADA – Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile

Les CADA sont des Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile. Ce sont des foyers spécialisés dans l’hébergement des demandeurs d’asile, le temps que leur demande soit examinée par la justice. En 2016, une demande d’asile était traitée en moyenne en six mois[1].

Ils ont été créés en France en 1991, et accueillent des personnes quittant les CAO.

Les CADA ont quatre missions principales : l’accueil et l’hébergement des demandeurs d’asile ; l’accompagnement administratif, social et médical ; la scolarisation des enfants et l’animation des centres ; la gestion de la sortie du centre[2]. Les demandeurs d’asile en CADA ont droit à une aide financière : l’ADA (Allocation pour Demandeur d’Asile) [3].

Il y a deux types d’hébergement proposés en CADA : l’hébergement collectif et l’hébergement éclaté. Le premier crée un foyer, où les logements et les activités d’accompagnement sont regroupés au même endroit. Le deuxième, au contraire, les dissocie.

La gestion des CADA est confiée, après un appel d’offres, soit à des associations, soit à des entreprises.

En juillet 2017, les CADA pouvaient accueillir 39800 demandeurs d’asile[4].

EDH ouvrira prochainement un CADA à St-Affrique, dans l’Aveyron.

[1] Forum réfugiés, Réduire la durée de la procédure d’asile : état des lieux et enjeux : http://www.forumrefugies.org/s-informer/actualites/reduire-la-duree-de-la-procedure-d-asile-etat-des-lieux-et-enjeux

[2] GISTI, Circulaire du 19 août 2011 relative aux missions des centres d’accueil pour demandeurs d’asile : https://www.gisti.org/IMG/pdf/circ_min-int_2011-08-19.pdf

[3] Ministère de l’Intérieur, L’allocation pour demandeurs d’asile : https://www.immigration.interieur.gouv.fr/Asile/Les-droits-des-demandeurs-d-asile/L-allocation-pour-demandeur-d-asile-ADA

[4] La Cimade, Etat des lieux du dispositif d’accueil des demandeurs d’asile : http://www.lacimade.org/schemas-regionaux-daccueil-des-demandeurs-dasile-quel-etat-des-lieux/